Recherche

M’inscrire à l’infolettre

Soyez les premiers informés de nos événements, nouvelles et concours! Inscrivez-vous à l’infolettre

Ciné-Moi #11 | Une histoire de fantôme

Ciné-Moi, un croisement entre un club de lecture, un club de cinéma et des conférences sur la santé mentale.

Dans un échange avec l’animatrice et l’invité(e), les participants sont amener à s’exprimer sur les émotions que le film a suscitées en eux et ainsi enrichir la discussion.

Comme dans les cercles de lecture, le film doit être visionné individuellement avant l’événement. Toutefois, des extraits du film faisant l’objet de la rencontre seront présentés lors de l’activité.

Ciné-Moi en mode hydride!

Vous pourrez participer avec Nathalie et Jean, en mode présentiel, en réservant votre place avant samedi 3 avril, 8 h. Les places sont limitées.

 Vous ne pouvez pas vous déplacer, pas de problème! Il sera aussi possible d’assister à la rencontre et d’échanger avec notre invité grâce à la diffusion en direct sur le Web.

Comment participer en ligne

Samedi 3 avril de 10 h à 12 h | en mode hybride, au fcms.ca et à La Maison du Cinéma

D’ordinaire, les histoires de fantômes nous permettent de faire l’expérience de la terreur. Rares sont les films où c’est le point de vue de « celui qui hante » qui nous est montré.

Ici, nous devenons le spectre, celui qui, à la fois acharné et impuissant, devient le témoin du monde vivant, du monde matériel, de celle qu’il aime, de l’histoire, puis, ultimement de lui-même.

Change-t-on vraiment dans la vie? Et si oui, par quels états passons-nous avant de « lâcher prise », d’accepter de mourir à certaines choses, et même de disparaître?

Qu’en est-il de notre présence dans notre existence et dans nos relations? Sommes-nous, parfois, fantômes errants dans notre propre vie? Arrivons-nous à communiquer le cœur de qui nous sommes à ceux et celles qui partagent notre vie?

Réflexions sur le vide communicationnel dans le couple, sur l’incarnation et l’absence, sur la psychothérapie et le changement.

C’est avec notre invité, Jean Soucy, psychologue et passionné de symbolisme et de psychanalyse jungienne, que nous plongerons dans toutes les métaphores offertes par ce magnifique film.

LE FILM

Une histoire de fantôme

UNE HISTOIRE DE FANTÔME
de David Lowery

Apparaissant sous un drap blanc, le fantôme d’un homme rend visite à sa femme en deuil dans la maison de banlieue qu’ils partageaient encore récemment, pour y découvrir que dans ce nouvel état spectral, le temps n’a plus d’emprise sur lui. Condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne, avec la femme qu’il aime, et qui toutes deux lui échappent inéluctablement, le fantôme se laisse entraîner dans un voyage à travers le temps et la mémoire, en proie aux ineffables questionnements de l’existence et à son incommensurabilité.

Une histoire de fantôme est une inoubliable méditation sur l’amour et le deuil. Surréaliste et jubilatoire, le film offre une expérience unique qui se prolongera bien après la fin du générique.

Découvrez la bande-annonce

LE PSY

Jean Soucy

JEAN SOUCY

Psychologue depuis 1979, Jean Soucy a œuvré presque toute sa carrière auprès de jeunes adultes au Cégep de Sherbrooke. Depuis 30 ans, il s’intéresse plus particulièrement à l’approche de la psychologie analytique de C.G. Jung. Il se passionne pour l’image comme langage psychique, tant dans les rêves et les histoires personnelles que dans l’art, la littérature et le cinéma. Il voit la psyché personnelle comme un trésor qui recèle des messages incontournables et essentiels, comme un guide précieux pour habiter l’aventure unique de notre vie et celle de notre destin collectif.

L’ANIMATRICE

Nathalie Plaate

NATHALIE PLAAT

Nathalie Plaat est psychologue et autrice. Elle a notamment publié Les Sublimes en 2018, aux côtés d’Adèle Blais et co-dirigé le recueil de récits de naissance Déchirures et dentelles en 2017 avec Sophie Arcand. En 2020, elle a publié une série de chroniques hebdomadaires intitulée La sagesse des crabes dans les quotidiens La Tribune et le Soleil.

Sensible aux enjeux contemporains touchant la santé mentale collective, elle prend régulièrement parole dans l’espace public sur ce thème.

Dans le cadre du Ciné-Moi, elle assurera l’animation mettant en lien le cinéma et la vie psychique, tout en veillant à la mise en place d’un espace de parole libre, centré sur la question du sens de nos souffrances humaines.

Crédits photo : Kim Gaudreau

participer au ciné-moi en ligne

Avant l’événement, vous devez d’abord visionner le film (cela n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé).

Où visionner le film

Lors de l’événement en ligne, nous vous demandons de garder votre micro fermé en tout temps (sauf lorsque indiqué) afin de permettre une expérience optimale et d’éviter les bruits de fond. La caméra peut être ouverte ou fermée selon votre aisance, mais sachez que nous apprécions toujours de vous voir.

En cas de problèmes techniques (exemple : vous n’arrivez pas à vous connecter, votre son ne fonctionne pas, etc.)
1. Vous déconnecter de la plateforme et vous reconnecter;
2. Si le problème persiste, contactez-nous au moyen du Messenger du Festival cinéma du monde de Sherbrooke (https://www.facebook.com/festivalcinemadumonde) ou dans la fenêtre de conversation du Zoom.
3. En dernier recours, contactez notre soutien technique au 819 821-7433, poste 228.

Ciné-Moi recherche