Recherche

M’inscrire à l’infolettre

Soyez les premiers informés de nos événements, nouvelles et concours! Inscrivez-vous à l’infolettre

FCM Sur la route de Memphrémagog

Les 7 et 8 février

Projections, activités et échanges seront présentés lors des deux jours de festivités de la 1re édition du FCM Sur la route de Memphrémagog.

On vous donne rendez-vous au Cinéma Magog afin de profiter de la programmation qui est offerte gratuitement grâce aux différents partenaires impliqués, dont Hydro-Québec, présentateur officiel de l’évènement.

Bien que l’évènement soit gratuit pour tous, il est nécessaire de réserver votre place afin de participer aux différentes activités et projections puisque les places sont limitées!

Découvrez l’ensemble de la programmation et planifiez-vous un week-end cinématographique des plus enrichissant.


Soirée de fête à saveur québécoise | Il pleuvait des oiseaux

7 février 2020 | Début de la soirée : 17 h | Projection : 18 h | Cinéma Magog

Cet événement est COMPLET!

C’est le soir de première et on vous reçoit en grand : un Tapis rouge, des bouchées, des rafraichissements, un photomaton et plus! Dès 17 h, au Cinéma Magog, nous soulignons le début des festivités en votre compagnie. C’est avec le lumineux film de Louise Archambault, Il pleuvait des oiseaux, que nous lancerons les deux jours d’activités. Voyez ou revoyez la splendide Andrée Lachapelle dans ce magnifique rôle, le dernier de sa carrière.

Il pleuvait des oiseaux

Québec. Canada. Aujourd’hui.

Trois vieux ermites vivent reclus dans le bois. Alors que des incendies de forêt menacent la région, leur quotidien sera bousculé par la mort de leur doyen, Boychuck, et l’arrivée d’une octogénaire qui a été injustement internée toute sa vie. Une photographe mandatée pour interviewer les témoins des feux les plus meurtriers de l’époque trouve leur repaire. Les deux femmes feront l’étonnante découverte de centaines de tableaux de Boychuck, qui racontent son passé tragique lors de ces feux.

Il pleuvait des oiseaux est une histoire de destins croisés où l’amour n’a pas d’âge, où la vie reprend racine dans des virages inattendus.

Il pleuvait des oiseaux

Réalisation | Louise Archambault
Scénario | Louise Archambault
Année | 2019
Durée | 2 h 07
Langue | Français

Voir la bande-annonce

Catégorie | Fiction
Interprétation | Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard, Kenneth Walsh, Eve Landry, Éric Robidoux, Louise Portal et Marie-Ginette Guay
Production | LES FILMS OUTSIDERS inc.
Distribution | MK2 Mile End


Ciné-Échange | La maison des Syriens

8 février 2020 | 10 h | Cinéma Magog

GRATUIT

Ouverture des portes : 9 h 30

Qu’arrive-t-il quand une famille de réfugiés s’installe en région? Cette aventure est racontée dans le documentaire émouvant de Nadine Beaudet et Christian M. Fournier, La maison des Syriens. C’est de cette façon que l’on vous invite à débuter votre week-end de cinéma. Thé et baklavas vous seront offerts.

De plus, les deux réalisateurs seront sur place afin d’échanger avec l’audience à ce sujet et partager cette belle expérience suite à la projection.

Nos interventant.e.s :

Réservez votre place!

La maison des Syriens

Dans la région de Portneuf, une rencontre se dévoile petit à petit entre l’ici et l’ailleurs, prenant vie à travers l’attente et les petits gestes d’amour du comité de parrainage de Saint-Ubalde qui poursuit inconditionnellement le rêve ultime d’accueillir une famille de réfugiés syriens.

La maison des Syriens

Réalisation | Nadine Beaudet et Christian M. Fournier
Année | 2018
Durée | 80 minutes
Langue | Français

Voir la bande-annonce

Catégorie | Documentaire
Production | Les vues du fleuve
Distribution | Spira


Ciné-Débat | La langue est donc une histoire d’amour

8 février 2020 | 13 h | Cinéma Magog

GRATUIT

Ouverture des portes : 12 h 30

On poursuit à 13 h avec le Ciné-Débat du FCM Sur la route de Memphrémagog. C’est le film La langue est donc une histoire d’amour d’Andrés Livov qui sera présenté dans le cadre de cette activité, toujours au Cinéma Magog. Dans ce documentaire, on y fait le portrait de la classe de madame Loiseau, amoureuse de la langue française, qui tente de transmettre cette passion aux nouveaux arrivants. Mission possible? Et la culture québécoise dans tout cela? Venez visionner le film et échanger votre point de vue sur ce sujet d’actualité avec divers intervenants du domaine!

Nos intervenant.e.s :

Réservez votre place!

La langue est donc une histoire d’amour

Une classe pas comme les autres, celle de madame Loiseau, qui transmet le français à des arrivants adultes, certains illettrés. Avides d’étudier, d’apprendre, de trouver du travail, et d’élever leur famille paisiblement, leurs histoires de douleur et d’espoir convergent dans la classe de cette enseignante-orchestre qui incarne humanité, altruisme et dévouement.

la langue est donc une histoire d'amour

Réalisation | Andrés Livov
Année | 2019
Durée | 89 minutes
Langue | Français

Voir la bande-annonce

Catégorie | Documentaire
Production | Les Films de l’Autre
Distribution | Maison 4:3


Ciné-Famille | Sélection de courts-métrages québécois

8 février 2020 | 15 h 30 | Cinéma Magog

GRATUIT

Ouverture des portes : 15 h

Avec vos petits et presque grands, venez profiter d’une série de courts métrages familiaux triés sur le volet par l’Office national du film du Canada (ONF). Cette sélection spéciale de films d’animation de Co Hoedeman, lauréat d’un Oscar pour Le Château de sable, plaira aux enfants de 3 ans et plus grâce aux aventures de l’ourson Ludovic et au théâtre de marionnettes Marianne.

De plus, en pré-projection, les enfants pourront déguster des sucettes de chocolat et du maïs soufflé tout en prenant de rigolotes photos-souvenirs grâce au photomaton du Festival!

Réservez votre place!

Ce sont 5 courts-métrages qui seront présentés en rafale :

Poupee dans la neige

Ludovic – Une poupée dans la neige (1998) | 14 minutes | Il neige. Un vent d’hiver souffle sur une chaumière habitée par une famille d’ours en peluche. Un petit ourson, Ludovic, rêve d’aller glisser dehors avec des amis. Hélas, il est encore trop petit. Ludovic se sent un peu seul. Mais il puisera dans le rêve et l’imaginaire des jeux merveilleux à partager avec un nouvel ami : une poupée animée de vie dont il fera sa complice. Sur une musique de Daniel Lavoie, le cinéaste Co Hoedeman nous invite à découvrir le mystère et la magie du monde de l’enfance grâce à une histoire pleine de charme et de tendresse sur la relation qui unit les enfants à leur jouet favori.

Ludovic – Un crocodile dans mon jardin (2000) | 10 minutes | C’est le printemps. Installé au jardin, Ludovic règne sur toute une ménagerie d’animaux en papier. C’est le jeu de la jungle. Dans son Afrique improvisée, Ludovic va de surprise en surprise jusqu’au moment où les animaux s’emparent du cadeau apporté par Maman. Quand ils cessent de lui obéir, Ludovic ne joue plus. Il claque la porte et boude. Mais les chicanes d’enfants ne durent jamais très longtemps. La réconciliation est toute proche surtout lorsqu’elle se fait autour d’une collation que l’on partage. 

En vacances chez Grand-PapaLudovic – Des vacances chez grand-papa (2001) | 11 minutes | C’est l’été et Ludovic est invité à passer quelques jours chez son grand-père. Le petit ourson est heureux de retrouver grand-papa, mais il se rappelle avec tristesse que grand-maman n’est plus là. Une pièce remplie de souvenirs attire l’ourson qui, après un moment d’hésitation, décide d’y pénétrer. Le portrait de grand-maman est là, Ludovic l’étreint. Les visites au boudoir se multiplient et, petit à petit, le portrait s’anime. Ludovic peut l’embrasser, la serrer contre lui, mettre sa musique préférée et lui tendre la main pour une dernière valse… Une histoire attachante où l’émotion est mise en relief par la musique de Daniel Lavoie. Un grand moment d’intimité et de complicité entre un grand-père et son petit-fils qui apprivoisent tranquillement le deuil de grand-maman.

Ludovic – Un vent de magie (2002) | 12 minutes | C’est l’automne dans toute sa splendeur et le petit Ludovic s’amuse au parc. À sa grande joie, un autre ourson vient vers lui. Ludovic est content : «Il veut jouer avec moi!», pense-t-il. Il s’approche, mais l’ourson le renverse et s’enfuit. Ludovic n’est pas au bout de ses peines, car il sera victime du «malin» une seconde fois avant qu’un mignon ourson ne vienne à sa rescousse. Un geste simple qui, du coup, transforme l’univers du petit ourson en un vent de magie!

Le théâtre de Marianne (2004) | 16 minutes | Film d’animation magique pour petits et grands. Sur la scène d’un grand théâtre apparaît un castelet. Le théâtre de Marianne, domaine d’une petite marionnette fait vivre sous sa baguette trois saltimbanques, silhouettes en volume sorties de son chapeau. Chacun exécute son numéro, non sans difficulté. Puis la maladresse de l’un, l’espièglerie de l’autre autant que l’esprit enflammé du troisième engendrent quelques conflits, jusqu’à provoquer le chaos. Comment créer l’harmonie sans perdre la maîtrise? Le spectacle virerait-il à l’échec? Qui mène vraiment le jeu, la petite marionnette ou bien ses saltimbanques? Un grand spectacle dans un minuscule univers, c’est celui de Co Hoedeman, génie ensorceleur, maître de l’illusion et ici, virtuose de l’éclairage : un spectacle dans un spectacle et tous deux dans un film!


Merci à nos partenaires!

logo hydro-quebec