Recherche

M’inscrire à l’infolettre

Soyez les premiers informés de nos événements, nouvelles et concours! Inscrivez-vous à l’infolettre

Sans maman

Documentaire
En présence d'invité.e.s

Représentations

mardi, 9 avril | 12:00 La Maison du Cinéma Ajouter à mon horaire Acheter un billet
Affiche de                         Sans maman

Sélection officielle – Festival international du cinéma francophone en Acadie 2018

Le 31 août 1995, la vie des Guerrette bascule dans la tragédie. Mona, la mère, meurt à 42 ans des suites d’un cancer du sein. Elle laisse derrière elle un mari et deux fillettes, Mylène et Marie-France, à qui elle lègue une cassette enregistrée peu de temps avant sa mort, sur laquelle elle leur adresse un message d’adieu qui s’avérera être le testament d’une vie. Comment survivre à la perte quand on est enfant? En mettant en scène sa vie et celle de sa famille, Marie-France Guerrette nous laisse entrer dans l’intimité de son deuil. Ponctuant le récit, les archives vidéo, imparfaites et chargées d’émotion, construisent le mythe familial. La réalisatrice pointe sa caméra sur ses proches. Empreints d’authenticité, ces entretiens représentent une prise de parole libératrice. Au cours de sa quête, la cinéaste découvre son lourd héritage : le cancer génétique. En plus de faciliter le processus de deuil, ce documentaire familial aura été une incitation à passer à l’action. Et une façon de traverser du côté des vivants.

Réalisation

Marie-France Guerrette

Scénario

Marie-France Guerrette

Pays

Canada

Année

2018

Durée

1h12

Catégorie

Documentaire

Langue

Français

Production

ONF - Office national du film du Canada

Distribution

ONF - Office national du film du Canada
Voir la bande annonce Dossier de presse
À propos de

Marie-France Guerrette

Marie-France Guerrette a commencé sa carrière à la télévision à l’âge de 14 ans, alors qu’elle était coanimatrice d’une émission jeunesse de Radio-Canada. Depuis, elle a participé à de nombreuses émissions spéciales et séries télévisées diffusées à l’échelle nationale en tant que réalisatrice, productrice principale et productrice exécutive. Grâce à ce parcours aussi riche que diversifié, Marie-France a développé une solide expérience qui lui permet de gérer tous les aspects d’une production à grande échelle, tout en gardant à l’esprit les technologies numériques et électroniques utilisées aujourd’hui, pour interpeller et satisfaire les spectateurs.

Marie-France a développé l’art du conte documentaire, d’abord grâce au concours Tremplin de l’ONF, un programme destiné aux cinéastes de la relève des minorités francophones du Canada. Dans ce cadre, elle a scénarisé et réalisé Le chœur d’une culture en 2008 et Mon père, le roi en 2010. Ces deux courts métrages illustrent avec brio son aptitude à raconter des histoires et à révéler les personnages de ses films avec beaucoup de sensibilité et de créativité. Comme cinéaste, son objectif est d’explorer des histoires personnelles, qui exposent la vulnérabilité des gens et qui incitent les spectateurs à voir différemment le monde qui les entoure. Sa passion pour l’expérience humaine et les questions existentielles est au cœur de sa démarche artistique, alimentée par ce questionnement créatif : qui sommes-nous et pourquoi agissons-nous comme nous le faisons??

En 2015, Marie-France cofonde une société de production indépendante, Productions Loft inc., au sein de laquelle elle produit et réalise de nombreux documentaires diffusés à l’échelle nationale et sur des plateformes web. Parmi ceux-ci, mentionnons The Secret Life of Pianos, Les cordes de la victoire, la série documentaire Cow-boy urbain et une série de courts métrages intitulée How to be French en Alberta. Sans Maman, produit par l’ONF, est son premier long métrage documentaire, basé sur une expérience personnelle, le deuil en bas âge. À travers son œuvre, Marie-France porte un regard lucide et sensible sur la perte, la recherche de la mère, décédée trop tôt, et la quête de sa propre identité.

Le grand talent de Marie-France a été récompensé à maintes reprises, notamment au Festival du film de Yorkton en 2017, pour The Secret Life of Pianos, qui a reçu un prestigieux prix Golden Sheaf du meilleur documentaire (arts et culture). Elle a également été nommée dans la catégorie Meilleure réalisatrice aux Prix du cinéma et de la télévision de l’Alberta en 2017.

Outre ces réalisations, Marie-France a été membre du conseil d’administration du Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA) et du conseil d’administration de DOC Alberta, la section locale de l’Association des documentaristes du Canada.

Invités

Marie-France Guerrette

En 2008, Marie-France Guerrette réalise son premier court métrage documentaire avec l'ONF et en 2010, son suivant. Elle a un…

Lire la suite

Partager cette fiche

Facebook Twitter