Recherche

M’inscrire à l’infolettre

Soyez les premiers informés de nos événements, nouvelles et concours! Inscrivez-vous à l’infolettre

Vous aimez discuter des films que vous regardez mais n’avez personne avec qui le faire? Pourquoi ne pas être juré du public!

Pour une troisième année consécutive, nous faisons appel à VOUS qui êtes passionné de cinéma, afin de soumettre votre candidature pour faire partie du jury de la compétition internationale.

Pierre Lebeau avec Étienne

 

Peu importe votre occupation, si le cinéma vous fait vibrer, cet appel s’adresse bel et bien à vous.

« Je ne pensais pas être pris, mais j’ai envoyé ma candidature quand même… », dit notre premier juré du public, Étienne Rousseau.

Voici ce que nous a révélé cet enthousiaste du cinéma lorsque nous avons discuté avec lui de son expérience il y a quelques jours…

 

 

Concrètement, quel était ton rôle en tant que juré du public?

Accompagné des autres membres du jury, je me suis retrouvé à visionner tous les films de la compétition en l’espace d’une fin de semaine! Entre les séances, nous prenions le temps de discuter du film visionné. Le plus difficile, ce fut à la fin du processus, lorsque nous devions arriver à un consensus.

Écouter autant de films en si peu de temps, comment tenir le coup?
C’était très bien organisé. Pour les pauses repas, nous étions invités à découvrir les restaurants du centre-ville comme le Auguste…ça redonne de l’énergie! Sérieusement, lorsqu’on aime le cinéma, c’est une expérience très motivante.

Est-ce intimidant de délibérer avec des professionnels du cinéma?Pierre Lebeau
Je vais vous raconter une anecdote. Le dimanche, nous avons manqué de temps et avons dû regarder un des films à partir de la maison. Toutefois, le président du jury, monsieur Lebeau, n’a pas réussi à activer le code qui permettait d’accéder au film sur Internet. Je l’ai donc généreusement invité chez moi pour qu’on regarde le film ensemble. Il me disait être reconnaissant, mais au fond, c’est moi qui étais trop content! Lorsqu’on est amateur de films sans être professionnel dans le milieu, c’est un peu une expérience surréelle.

 

 

Recommanderiez-vous cette expérience à un.e ami.e?
L’année suivante, lorsque j’ai été convié à la cérémonie d’ouverture du FCMS, j’ai été surpris de croiser un des membres du jury qui était en fait un ami avec qui j’ai étudié : Mathieu Poulin-Lamarre. Ce n’était pas le juré du public, mais j’étais très content de savoir qu’il allait vivre la même expérience que moi!

En terminant, est-ce qu’il y a selon toi des qualités particulières pour être juré du public?
Avant le festival, j’ai été interviewé par Sonia Bolduc de La Tribune. Le titre de son article était : « Mais c’est quoi, un bon film? ». J’y mentionne qu’en tant qu’amateur, ce n’est pas toujours facile de verbaliser ce qu’on pense d’un film. De mon côté, ce sont mes amis qui m’ont parlé de l’appel de juré du public, car j’écoute beaucoup de films. Je crois que la qualité la plus importante est simplement d’aimer le cinéma!

Vous avez aimez l’histoire d’Étienne? Tentez votre chance et soumettez votre candidature !

Partager cet article

Facebook Twitter