×

Recherche

×

M’inscrire à l’infolettre

Soyez les premiers informés de nos événements, nouvelles et concours! Inscrivez-vous à l’infolettre

Envolez-vous jusqu’au bout du monde!

Ce matin avait lieu le dévoilement de la fabuleuse programmation de la 4e édition du FCMS! Vous pouvez dès maintenant explorer…

 

COMMUNIQUÉ

Envolez-vous jusqu’au bout du monde avec
la quatrième édition du Festival cinéma du monde de Sherbrooke!

La quatrième édition du Festival cinéma du monde de Sherbrooke, qui se tiendra du 4 au 9 avril 2017, réunira 59 longs métrages de fiction, 32 longs métrages documentaires et une quarantaine de courts métrages en provenance de 45 pays, ainsi qu’une quinzaine d’événements. C’est un voyage inédit jusqu’au bout du monde à travers la créativité et le talent des cinéastes qui est proposé au public, et ce, dans 7 lieux : La Maison du Cinéma, la Salle Le Tremplin, la Salle Alfred-DesRochers (Cégep de Sherbrooke), La Capsule Bistro-Cinéma, le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, O’Chevreuil, Taverne américaine et le Siboire Dépôt. Le Festival accueillera une trentaine d’invités, artistes et artisans du milieu cinématographique et culturel ainsi que divers intervenants experts pour échanger avec le public et prendre part aux activités.

Soirées d’ouverture et de clôture

Le coup d’envoi de la quatrième édition sera donné avec le touchant et lumineux Patients, de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, présenté en première canadienne. Le film sera précédé d’un 5 à 7 au Siboire Dépôt et suivi d’une soirée de fête à la Taverne américaine O’Chevreuil. La Soirée d’ouverture est présentée par Radio-Canada.

Le Festival se clôturera avec Tanna, magnifique film de Bentley Dean et Martin Butler tourné au Vanuatu, présenté en première québécoise (dimanche 9 avril, 20 h 15, La Maison du Cinéma). Il sera précédé de la Cérémonie de clôture (19 h) lors de laquelle 3 prix Cercle d’or seront remis : Meilleur long métrage de fiction, Meilleur documentaire, Meilleur court métrage de la région estrienne, ainsi que le Prix Coup de cœur du public Radio-Canada. Le FCMS rendra également hommage au Groupe Via le Monde et à son président et fondateur, Monsieur Daniel Bertolino, soulignant les 50 années de réalisations et productions d’une diversité de documentaires à travers le monde.
Compétition régionale et internationale

Dans le cadre de la compétition régionale, le jury a sélectionné quatre courts métrages finalistes qui seront diffusés lors de La Soirée estrienne du mercredi 5 avril : 24 H de Marie-Lou Béland; Arrêt d’urgence, de Jean-Jacques Dumonceau; Lundi, de Jean-Benoît Baron et Nature Humaine, de Mathieu Drouin. Parmi ces films, le jury, composé de Vincent Marie, président du jury, Gérald Côté et Luce Couture, déterminera le récipiendaire du Cercle d’or Meilleur court métrage de la région estrienne.

Les films en compétition internationale ont été sélectionnés par le comité de programmation films, composé de Catherine Viau, directrice de la programmation films; Malika Bajjaje, cofondatrice et directrice générale du FCMS et Denis Hurtubise, cofondateur du FCMS et président de La Maison du Cinéma. Les films en lice pour le Prix Cercle d’or Meilleur long métrage de fiction sont les suivants : Fukushima, mon amour, de Doris Dörrie (Allemagne); Heartstone, de Guðmundur Arnar Guðmundsson (Danemark, Islande); Home Care, de Slávek Horák (République Tchèque, Slovaquie); Mr. Ove, de Hannes Holm (Suède) et Noces, de Stephan Streker (Belgique, France, Luxembourg).

Ce sont également cinq films qui sont en compétition pour le prix Cercle d’or Meilleur documentaire : A Flickering Truth, de Pietra Brettkelly (Nouvelle-Zélande); La résurrection d’Hassan, de Carlo Guillermo Proto (Canada, Chili); La sociologue et l’ourson, de Étienne Chaillou et Mathias Théry (France) (présenté en présence des co-réalisateurs et de la sociologue Irène Théry); Mr. Gaga, de Tomer Heymann (Israël, Suède, Allemagne, Pays-Bas) et Un journaliste au front, de Santiago Bertolino (Québec) (présenté en présence du réalisateur). Le jury de la compétition internationale est composé de Pierre Lebeau, président du jury, Luce Couture, Véronique Grenier, Anh Minh Truong et Étienne Rousseau, le juré du public.

Hommages

Le FCMS rend hommage à Andrzej Wajda en présentant 4 grandes œuvres du défunt cinéaste polonais ayant marqué des générations de cinéphiles et de professionnels. Parmi la sélection seront présentés, en collaboration avec l’Ambassade de la république de la Pologne à Ottawa, le classique L’Homme de fer et son tout dernier et fort attendu Les fleurs bleues.

Un hommage au cinéma marocain sera de cette quatrième édition, en collaboration avec le Festival international du film de Marrakech, avec la présentation de L’Orchestre des aveugles, de Mohamed Mouftakir, ainsi que de deux films du réalisateur Nour-Eddine Lakhmari qui sera présent pour échanger avec le public : Zéro et CasaNegra qui a reçu une vingtaine de récompenses à travers le monde.

Invité de la dernière édition du Festival de Marrakech en décembre dernier, le FCMS y a sélectionné deux films coups de cœur internationaux qui seront présentés, soit The Road To Mandalay, de Midi Z et Hearstone (choisi pour la compétition).

Plusieurs cinématographies nationales à l’honneur

Une riche sélection d’œuvres de la Nouvelle-Zélande sera présentée, en collaboration avec la New Zealand Film Commission, réunissant 5 films, dont The Rehearsal, de Alison Maclean.

Le cinéma allemand sera également à l’honneur avec des films marquants tel Fritz Bauer, un héros allemand, de Lars Kraume, en collaboration avec le Goethe Institute – Montréal.

La cinématographie suédoise sera mise en lumière avec un focus réunissant 4 projections, dont le rafraîchissant Underdog, de Ronnie Sandahl, présenté en collaboration avec l’Ambassade de Suède.

Un spécial cinéma indien sera aussi présenté avec deux films indiens, ainsi qu’une conférence de Caroline Tabah portant sur le cinéma de Bollywood.

Le Mexique revient cette année grâce à une collaboration avec le Consulat général du Mexique à Montréal qui propose deux films dont Generación Spielberg, de Gibrán Bazán.

Du côté du cinéma français émergent, c’est en collaboration avec UniFrance et les Services Culturels de l’Ambassade de France à NY et avec le soutien de l’Ambassade de France au Canada que seront présentés Swagger, de Olivier Babinet et Hope, de Boris Lojkine.

À travers le regard des cinéastes des quatre coins du monde

La programmation témoigne notamment de l’indéniable utilité des cinéastes en temps de chaos, que ce soit pour éveiller les consciences ou mettre en lumière des solutions à un monde en crise, avec entre autres Les pépites, de Xavier De Lauzanne (première canadienne); Moi, Daniel Blake, de Ken Loach; Merci Patron!, de François Ruffin et Théâtre de la vie, de Peter Svatek (présenté par Moisson Estrie, dans le cadre d’un Ciné-Échange).

Plusieurs ouvrent une porte sur le passé avec créativité et finesse, dont les films Les Oubliés, de Martin Zandvliet et Là où poussent les coquelicots, de Vincent Marie, présenté en présence du réalisateur.

La poésie sera à l’honneur avec plusieurs films, dont le magnifique Paterson, de Jim Jarmusch et Neruda, de Pablo Larraín relatant la vie du sénateur et poète.

Parmi les autres perles de l’édition, les festivaliers pourront découvrir le film ghanéen Nakom, de Kelly Daniela Norris et T.W. Pittman (première québécoise); Voir du pays, de Delphine Coulin et Muriel Coulin; Maudie, de Aisling Walsh; Paradise Trips, de Raf Reyntjens (première canadienne) et Folles de joie, de Paolo Virzì.

Le cinéma d’ici

Les talents de la région sont mis de l’avant encore une fois cette année avec la présentation de plusieurs projections et activités, dont La Soirée estrienne, présentant les films finalistes de la compétition régionale et autres réalisations régionales, Regards sur la Louisiane, présentant les films des étudiants du Cégep de Sherbrooke tournés en Louisiane et la Projection des films finalistes et gagnants du Concours Pocket film – Tournoi des écoles secondaires de Sherbrooke.

Le FCMS propose une sélection diversifiée d’une dizaine de longs métrages du Québec, en complicité avec La Fabrique Culturelle, avec notamment le touchant Tuktuq de Robin Aubert; Sur les traces d’Arthur, de Saël Lacroix, portant sur le dessinateur André Montpetit, présenté en présence du réalisateur; Nous autres les autres, documentaire de Jean-Claude Coulbois sur l’identité et l’univers du théâtre de création montréalais; L’autre côté de novembre, de Maryanne Zéhil, ainsi que Un pont entre deux mondes, de Pascal Gélinas, en présence du réalisateur.

Vivre le Festival en famille

Les familles sont invitées à se divertir et faire des découvertes mémorables avec un volet consacré à la jeunesse. Le Cinéma en famille présenté par Télé-Québec réunit des œuvres s’adressant aux plus petits ainsi qu’aux adolescents. Parmi la sélection, le bijou d’animation Adama, de Simon Rouby; Tout en haut du monde, de Rémi Chayé; Le Garçon et le Monde, de Alê Abreu et le documentaire The Eagle Huntress, de Otto Bell.

Des activités et événements pour tous

Déployée dans une diversité de lieux à travers la ville, la quinzaine d’activités de l’édition propose la découverte, l’échange et la célébration.

Deux Ciné-Débats seront présentés, encourageant la discussion sur des enjeux sociaux actuels : Le vendredi 7 avril, au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, le Ciné-Débat autour du film À droite toute, de Sebastian Bellwinkel, Romy Strassenburg et Marta Werner, portant sur la montée de l’extrême droite à travers le monde, une activité présentée par Radio-Canada; le dimanche 9 avril, à la Salle Le Tremplin, le Ciné-Débat autour du film Le Chantier des possibles, en présence de la réalisatrice Ève Lamont, portant sur la réappropriation citoyenne d’espaces collectifs.

Cours le court!, incluant un programme de courts métrages d’animation de l’ONF novateurs et expérimentant diverses techniques créatives sera présenté gratuitement au public à la Salle Alfred-DesRochers le jeudi 6 avril à 14 h 30.

Encore une fois cette année, le Festival s’installe sur la rue Wellington Nord le vendredi soir pour offrir un moment fort en émotions aux publics de tous âges avec le Ciné-Rue qui présentera entre autres cette année une projection de classiques du cinéma muet, dont ceux de Charlie Chaplin et Laurel et Ardy, accompagnés des narrations musicales originales et spontanées du pianiste émérite Roman Zavada.

Le réalisateur et distributeur Alexandre Dostie offrira une Conférence/échange à La Capsule Bistro-Cinéma, le samedi à 10 h.

Le Conseil de la culture de l’Estrie présentera dans le cadre du Festival une rencontre du secteur des arts médiatiques, cinéma et vidéo (La Capsule Bistro-Cinéma, samedi, 13 h).

L’inis invite les gens du secteur et le grand public pour un 5 à 7 Cocktail réseautage le samedi à La Capsule Bistro-Cinéma, qui fera suite à la présentation de son Programme de documentaires À la rencontre de l’autre, offert en compagnie des réalisateurs, producteurs et du directeur du programme Documentaire, Benoit Pilon.

Avec De la rue à l’écran, Funambules médias, qui développe des projets de médiation, de co-création et d’art communautaire, proposera un programme de courts métrages à la Salle Le Tremplin, le samedi à 19 h 30.
Un Ciné-Brunch autour du film Moi Nojoom, 10 ans, divorcée, de Khadija Al-Salami, se tiendra à la Taverne américaine O’Chevreuil le dimanche, en collaboration avec le Service d’aide aux Néo-Canadiens.

Billetterie

La population est invitée à se procurer son Passeport, donnant accès à 5 films et activités, en prévente jusqu’au 31 mars à 50 $ (tarif régulier : 55 $) et 35 $ pour les étudiants, les gens âgés de 25 ans et moins et de 65 ans et plus (tarif régulier : 40 $). Ceux-ci sont vendus en quantité limitée, tout comme le tout nouveau Laissez-passer illimité dont le tarif est de 95 $. Tous les détails de la billetterie et la liste des points de vente sont disponibles au fcms.ca/billetterie.

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke tient à remercier la Ville de Sherbrooke, la SODEC, le Gouvernement du Canada, Radio-Canada, La Maison du Cinéma, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, Bell Média, Destination Sherbrooke, La Régie du Cinéma et tous ses partenaires et collaborateurs. Le FCMS tient également à remercier les distributeurs des films présentés.

Suivez les dernières nouvelles et les concours sur notre page Facebook

Partager cet article

Facebook Twitter

Partenaires majeurs

Logo du partenaire: Ville de Sherbrooke
Logo du partenaire: SODEC
Logo du partenaire: Canada
Logo du partenaire: Radio-Canada
Logo du partenaire: La Maison du Cinéma
Logo du partenaire: Festival des traditions du monde
Logo du partenaire: Bell Média
Logo du partenaire: Destination Sherbrooke
Logo du partenaire: Régie du cinéma
×

Mon horaire

Avec une centaine de films et une dizaine d’événements, on vous comprend, ce n’est pas facile de faire des choix. Mon Horaire vous permet de créer un agenda personnalisé de vos coups de cœur afin de ne rien oublier. À chaque connexion vous retrouverez facilement ce qui vous intéresse dans notre programmation.

ou

Mot de passe oublié?

Réinitaliser le mot de passe

Choisir un nouveau mot de passe.

Retour